Il y a un an à peine,
                                             Il y a un an déjà,
                                             Ma mémoire est incertaine
                                             Mais mon cœur, lui, n'oublie pas.

                                                                                                       Mortimer Shuman, "Un été de porcelaine".

Et oui,  il y a un an déjà, suite à la rencontre de Béa  sur la toile, je me décidais à créer mon blog. Ainsi, mon aventure webesque débutait. Qui alors aurait pu prédire son histoire ? Moi en tout cas, je n'aurais jamais pensé parcourir ce chemin. Un chemin parsemé de rencontres, de coups de mains, d'amitiés parfois (même si celles ci sont restées virtuelles), de coups de cœur, de coups de blues !

Des rencontres qui m'ont conduit à avoir le cœur serré, j'ai une pensée ici pour Jean Marie , à avoir aussi le cœur plus léger quand Béa  nous annonçait la naissance de Clémence, à partager avec vous ces moments de la vie qui font votre existence. Des coups de mains qui m'ont permis d'améliorer ce blog, de le rendre plus lisible, plus attractif. Un merci appuyé destiné à Coco  ( l'artiste du crayon qui a dessiné ma mascotte, mais qui n'a pas de blog). Un autre merci appuyé ( je suis tombé sous le charme de son sourire depuis le premier jour !)  à Céline, sans laquelle l'accueil de mon blog ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui. Et puis il y a Pascal  sans qui vous n'auriez pu avoir de plans corrects de mon Adirondack.

Des rencontres artistiques, celles qu'une émotion déclenche, car c'est d'abord leurs créations qui m'ont attiré. Eduardo, qui  de ses mains habiles,  façonne le bois comme aucun autre, Charlotte, qui  avec ses pinceaux  peint la Bretagne comme je l'aime. Carotte qui, avec beaucoup d'humour, m'enchante de ses objets déco-créatifs.

Et puis il y a les autres, et vous êtes nombreux que je visite souvent. Ceux que je visite pour leur univers , Miette et son crouton, Grelotte et son grelot, Nath et son atelier, La Belette et ses "Suédoiseries", Dame Maxence , son petit carnet et son érudition. Et bien d'autres rencontres venues et à venir ! Je ne peux pas ici énumérer tout le monde, ma mémoire est incertaine, mais que  chacun de vous soit remercié pour vos visites et commentaires qui chaque fois me font chaud, car mon cœur, lui, n'oublie pas.

    Mon blog à un an à peine, un an déjà  !

                   mas_3_edited     Merci à tous................................................